De Baden à Houat avec Caseneuve Maxi Catamaran

plage-de-la-fontaine-houat

Début juillet, j’ai eu la chance de partir en croisière à bord d’un Caseneuve Maxi Catamaran depuis Baden pour rejoindre l’île de Houat.

Le rendez-vous était donné à 8h45 pour un départ à 9h depuis Port-Blanc. Un départ matinal qui permet de profiter des lieux en toute quiétude avant l’effervescence maritime.

Caseneuve Maxi Catamaran, c’est qui ?

Anne Caseneuve, native du Morbihan, est une amoureuse de la voile et une passionnée de la mer. Pour partager cela, en 1999, elle décide d’ouvrir une école de voile dans le Golfe du Morbihan pour les jeunes. Mais aussi une offre de croisière à bord d’un maxi catamaran pour partir à la découverte les îles du coin.

C’est en 2015 que l’entreprise familiale devient Caseneuve Maxi Catamaranavec une offre plus large de croisières, de cours de voile, de locations de bateaux…

Aujourd’hui, vous pouvez retrouver Caseneuve Maxi Catamaran en Bretagne sud et en Méditerranée. Pour cette journée, nous embarquions sur un catamaran de 18 m nommé « Lui et Moi »*.

*Pour son histoire, ce bateau a été construit par Christophe Houdet et Anne Caseneuve dans le but de travailler et voyager entre l’Afrique, le Cap Vert, le Brésil et les Antilles. Il a passé de nombreux hiver à Basse-Terre (Guadeloupe) et maintenant il reste sur la base Caseneuve Maxi Catamaran de Bretagne.

Naviguer dans le Golfe du Morbihan…

Le Golfe du Morbihan est connu et reconnu pour le plaisir de naviguer. Le site exceptionnel offre à tous les amoureux de la mer un plan d’eau autant agréable qu’aventureux. Sillonner parmi les îles du Golfe, c’est découvrir leur beauté d’une autre façon, c’est apprendre leurs histoires et apprécier ces moments privilégiés.

Lors de notre croisière avec Caseneuve Maxi Catamaran, Yoann notre skipper, a pris le temps de présenter le Golfe du Morbihan et ses quelques facettes comme le courant de la Jument, l’un des courants les plus forts d’Europe. Ou bien encore l’histoire de l’île de Gavrinis et l’île d’Er Lannic au temps du néolithique.

ile-de-la-jument
golfe-du-morbihan-caseneuve

Chaque coin et recoin du Golfe apportent son lot d’émerveillements ! L’avantage de faire cette navigation à bord d’un maxi catamaran, c’est d’avoir le temps pour admirer le paysage et ainsi profiter d’une croisière en mode douceur.

plage-ile-de-berder
Ile de Berder

Avant de continuer, petit arrêt avant l’île de Berder pour hisser la grand-voile. L’équipage propose aux passagers de participer aux manœuvres, et petits comme grands le font avec joie !

ile-de-berder
Ile de Berder
courant-de-la-jument-golfe-du-morbihan

Naviguer dans la Baie de Quiberon

À peine sortie du Golfe du Morbihan, et une fois passé le goulet entre Port-Navalo et Locmariaquer (étroit passage d’environ 1 km), un autre terrain de jeu s’offre à nous, la Baie de Quiberon.

port-navalo-voilier
Port-Navalo
pointe-kerpenhir-locmariaquer
Pointe de Kerpenhir – Locmariaquer

D’une immensité bleue, la Baie de Quiberon est le terrain de jeu favori de tous les passionnés de voile. Au large du continent quelques îles font la limite de cette baie. Direction donc l’île de Houat !

ile-de-meaban
Ile de Méaban
balise-meaban-baie-de-quiberon

Le vent présent modérément, nous a tout de même permis de sortir le SPI. Durant 15 bonnes minutes, Yoann s’est côtoyé au SPI et sa chaussette pour son installation sportive ! Ce fut ensuite que du bonheur d’entendre le vent souffler dans les voiles durant cette traversée.

spi-caseneuve-catamaran

Après 3h de navigation, l’île de Houat s’est doucement dessinée au large présentant ainsi sa côte sauvage et son port bien dissimulé derrière sa digue.

ile-de-houat
Ile de Houat
côte-ile-de-houat

Le port étant petit, les bateaux doivent accoster un par un. En attendant notre tour, l’équipage nous a servi un délicieux planteur à déguster sous le soleil breton avec une vue imprenable à 360° sur la Baie de Quiberon.

pecheur-ile-de-houat
ile-de-houat-port

Houat, un paradis bleu à préserver !

À midi, nous posons le pied sur l’île pour une escale de 3h nous permettant de découvrir une partie de la charmante île de Houat. Cela faisait longtemps que je n’avais pas été sur l’île. Redécouvrir son village et ses petites maisons de pêcheurs joliment fleuries, sa côte, ses dunes, ses eaux cristallines, son sable fin… fut vraiment agréable.

port-saint-gildas-houat
baie-de-quiberon

L’île de Houat (ou Houad en breton, qui signifie « le canard ») fait 3,3 km de long et 1,5 km de large, et 17 km si vous en faites le tour.

maison-houat-agapanthe
mur-houat

De notre côté, nous avons choisi d’amener le pique-nique afin de profiter au maximum de l’île. Après la remonter vers le village, nous découvrons les petites ruelles et le va-et-vient des enfants heureux de cette liberté qu’ils ont sur l’île.

eglise-saint-gildas-houat
ile-de-houat-village
village-houat

Une fois le village passé, nous prenons le chemin de la Grande Plage (Treac’h er Gouret) bien connue pour son sable blanc et ses eaux turquoise dignes des Caraïbes ! Ce week-end là, de nombreux bateaux étaient présents au mouillage pour profiter de ce lieu si attirant.

port-er-bec-ile-de-houat
Au loin, Port Er Bec, l’ancien port
ile-de-houat-grande-plage
Grande Plage
er-yoch-houat
grande-plage-ile-de-houat

En remontant vers le nord, la plage convexe se dévoile à la hauteur de la Pointe En Tal. L’île de Houat est certes un paradis, mais c’est surtout un endroit préservé, offrant une nature sauvage et riche en biodiversité, qui doit être respectée.

Retour vers le continent…

15h approchent, et nous prenons la direction du port pour de nouveau embarquer sur le Caseneuve Maxi Catamaran. En attendant son approche, j’ai pu ainsi observer la vie du port avec les bateaux de pêche, les passagers débarquant à leur tour pour des vacances sur l’île, certains pour la première fois, d’autres pour un retour aux sources. Mais aussi d’autres professionnels œuvrant pour faire vivre l’île.

port-saint-gildas
goeland-houat

Nous quittons le port Saint-Gildas avec un dernier regard sur Houat. Le retour se fait plus calme.

port-de-houat
rochers-la-vieille-houat

Nous croisons de nombreux bateaux, qui comme nous, prennent plaisir à naviguer. Au milieu du parcours, l’équipage propose de prendre la barre, mon fils de 9 ans a aussitôt sauté sur l’occasion. 30 minutes de bonheur et de fierté à barrer le catamaran ça ne se refuse pas !

jonque
Une jolie Jonque

À la hauteur de Port-Navalo, c’est l’heure d’affaler la grand-voile et de rentrer doucement vers Baden. Cette fois-ci, nous rentrons par la droite en longeant une partie de la Presqu’île de Rhuys, l’île d’Er Lannic, l’île aux Moines… tout en appréciant un second apéritif !

ile-gavrinis
Ile de Gavrinis et son cairn
ile-er-lannic
Ile de Er Lannic et son double cromlech à la fois sur l’île et immergé
ile-aux-moines
Ile aux Moines – Plage du Dréhen

Voici une chouette expérience nautique qui nous a permis de vivre une journée exceptionnelle dans notre belle région.

Infos pratiques :

Caseneuve Maxi Catamaran : site internet / Baden – Arzon – Quiberon – La Trinité sur Mer 06.82.69.38.13

Un grand merci à Caseneuve Maxi Catamaran pour leur invitation, ainsi qu’à Yoann notre skipper et Clotilde son second pour leur disponibilité, leur gentillesse et leur sourire.

Laisser un commentaire