La Pointe du Raz, presque le bout du monde !

En février avec un beau soleil et un vent glacial nous sommes allés découvrir cette fameuse Pointe du Raz !

J’en attendais beaucoup de ce lieu, pour être à la fois impressionnée et émerveillée. Et ce fût le cas !

panneau

En amont c’est très bien pensé (voir un peu trop) pour accueillir les visiteurs : parking, resto, boutiques… Hors saison ce n’est pas choquant car tout est presque fermé et il y a peu de passages. Mais je n’ose pas imaginer en pleine saison, je crois que je ne pourrais pas y mettre un pied…

ferry

On a même vu un ferry passer.

mer

Passé cet endroit, on s’engage sur deux chemins au choix pour atteindre la Pointe du Raz, un de 10 min et l’autre de 20 min à pied.

Nous sommes partis sur celui de 10 min car le loustic avec ses petites jambes émergeait juste de sa sieste et surtout le vent de nord n’était pas notre allié !

Tout le long du chemin on peut admirer la lande avec cette couleur rousse si particulière pour laisser place à cette mer si majestueuse !

sémaphore

Arrivés au sémaphore, qui guide et surveille la mer, ce fût le choc ! L’immensité apparait !

ile de sein

mer

falaise

Même si j’ai l’habitude de voir la mer et son horizon, là ce n’est pas pareil. Car en haut des falaises on domine vraiment, et on se dit qu’il n’y a que de l’eau… C’est vertigineux !

Ce jour là, la mer était calme et je trouve cela encore plus déstabilisant car on n’a aucun repère, il n’y a pas de relief sur l’eau c’est vraiment plat avec un horizon encore plus éloigné.

falaise

pointe du raz

Quand je dis que la Pointe du Raz c’est presque le bout, c’est parce qu’en face il y a l’Ile de Sein. Une petite île de 215 habitants située à 8 km de la Pointe et séparée par le fameux Raz de Sein, ce passage maritime réputé pour ses violents courants marins.

ile de sein

Il faisait beau et la vue était bien dégagée, j’avais envie de faire coucou et d’avoir une réponse en retour !

Aussi entre l’île et la Pointe du Raz se trouve le Phare de la Vieille, un phare construit de 1882 à 1887 qui sauve sans aucun doute plus d’un bateau…

mirador

Je suis restée sans voix face à cette vue, cette immensité, ce panorama, ce paysage grandiose à couper le souffle. Et je pense que je ne suis pas la seule.

cap sizun

cap sizun

Vue sur le Cap Sizun et sa chapelle

A cause du froid, je n’ai pas eu le courage de rester jusqu’au coucher de soleil qui était superbe ce soir là.

C’est un endroit que je vous conseille vivement d’aller voir, et si vous avez l’esprit marcheur, un sentier côtier existe tout du long.

Enregistrer

6 Commentaires

  1. Je confirme, c’est à couper le souffle!
    J’y suis allée 2 fois , la 1ère en novembre…et enceinte jusqu’aux trous de nez et j’ai naïvement opté pour le chemin de 20min!!!!
    La 2eme fois, c’était avec les enfants mi-août…et là, comment dire…on était pas tout seul!!!!
    Donc, je recommande à 200%, mais pas en pleine été!!!😉

    1. Ah oui tu as tenté le diable en étant enceinte ! 😉 Et on est bien d’accord pour le moment de la visite !

  2. Comme la Pharfelue, je l’ai fait en novembre avec un vent à décorner une vache, mais c’est ce qui a rendu ce lieu encore plus magique!

    1. Oui je crois que peu importe le temps le lieu reste magique et spectaculaire !

  3. Quel endroit magnifique ! Nous l’avons aussi découvert l’année dernière mais par un temps beaucoup plus automnal ! Par conséquent pas trop de monde et un paysage assez captivant tout de même ! C’est agréable de le redécouvrir sous le soleil à travers tes photos !

    1. Carnets_d_une_bretonne dit : Répondre

      Oui c’est vrai que hors saison c’est moins fréquenté et sans doute plus appréciable ! Je suis aussi restée sans voix devant ce panorama ! 😉

Laisser un commentaire